Paroisse La Rochelle Centre - Christ Sauveur
Accueil Les clochers Saint Sauveur
St Sauveur
Écrit par Marie REMY   

EGLISE SAINT SAUVEUR

Quai Maubec

17000 LA ROCHELLE

 

HISTOIRE

Les premières constructions :

1152 - Suite à un bref du pape Eugène II, les moines de l’ile d’Aix entreprennent la construction de l’église Saint Sauveur, initialement dédiée à Sainte Madeleine, érigée en paroisse par l’évêque de Saintes en 1217.

1419 - Cette première église est détruite par un incendie.

1462 - L’Eglise nouvelle mise en chantier aussitôt après l’incendie est agrandie sous Louis
XI. C’est la « merveille de la ville », de style gothique flamboyant.

Les épreuves et les restaurations :

1561 - Suite à la Réforme protestante et aux troubles qui s’ensuivent, les frères mineurs, curés de la ville, s’entendent avec le consistoire protestant pour organiser les célébrations successives des deux cultes à Saint-Sauveur et à Saint-Barthélémy.

1568 - Le maire Pontard, soulève le peuple contre les catholiques. Son cousin, Sainte-Hermine, fait démolir les églises pour fortifier la ville. De Saint-Sauveur, ne reste que le clocher conservé comme tour de guet. Les prêtres de la paroisse avec d’autres ecclésiastiques de la ville sont enfermés et égorgés dans l’actuelle Tour de la Lanterne.

1627.1628 - Pendant le grand siège de La Rochelle, le clocher permet de surveiller la chute des boulets incendiaires envoyés par les assiégeants.

1628 - Suite de la reddition du maire Jean Guiton, le culte catholique est rétabli dans la ville.

1630 - Construction d’une chapelle provisoire sur l’emplacement de l’ancienne église.

1652 - Reconstruction d’une nouvelle église à trois nefs.

1705 - Dans la nuit du 28 au 29 mai, incendie qui détruit une partie de l’édifice.

1708 - Nouveau chantier : l’église est surélevée à 18 m.

1718 - Fin des travaux, et nouvelles cloches.

1794 - A la révolution, l’église est mise en vente et devient, faute d’acquéreur, entrepôt de la Marine.

1802 - L’Eglise est réaffectée au culte.

1887-1900 - Nouveau train de restaurations : chapelles latérales, orgues, vitraux.
Construction de la sacristie.

1995 - Fermeture de l’Eglise pour travaux de consolidation par la ville.

2008 - Réouverture de l’édifice à la fin des travaux.

Description

Architecture :

L’église Saint Sauveur est un bâtiment à trois nefs, transept saillant en élévation et chevet plat.
De l’époque médiévale, elle a conservé son clocher (XVè) et quelques arrachements de l’ancienne façade.
La façade actuelle, de 1679, est d’ordre corinthien.
Les chœur et transept sont couverts de voûtes d’ogives, la nef et les collatéraux, de voûtes d’arêtes en briques, la travée de la tribune et la première du collatéral droit sont à voûtes d’arêtes en plâtre sur lattis.

Mobilier :

Chœur Maître-autel et les deux anges en marbre de Carrare.
Tableau central « la Transfiguration » E. Genty 1864.
Parois latérales « le repas chez Simon » Ecole de J. Jouvenet, 1702.
« le Baptême du Christ » N.G. Bernet, 1765.
Chapelle de droite « l’Annonciation » Etienne Garot Dubuisson, 1724.
Transept droit « la Transfiguration » Copie de Raphaël, 1720.
Bas-côté droit « Maternité de la Vierge » 18è siècle. Ecole coloriste.
Bas-côté gauche « le Cardinal de Bérulle présentant la règle de l’Oratoire au Christ en croix » Jean Jacques Lagrenée, 1784.
« la Présentation au temple « 18è siècle.
Transept gauche Décor peint 18è siècle.
Chapelle de gauche « Le Sacré-Cœur « E. Genty, 1855.

Buffet d’orgues de Miocque – 1774.
Statue : Assomption de Marie, 18è siècle

 

Mise à jour le Mardi, 18 Avril 2017 16:39
 

Saint du jour

Bonne fête aux
Agnès




2017-Logo-Fenelon-200x285px

facebook-image