Réseaux sociaux :

05 17 26 74 43

Christ Sauveur

Homélie du 8ème dimanche année C 26 et 27 février 2022

′′Le Seigneur s’est fait mon protecteur, il m’a dégagé, mis au large, il m’a libéré, car il m’aime′′
(Ps 17)

C’est ce verset de l’antienne d’ouverture de la messe qui nous accueille.
Il nous dit la bonté du Seigneur dont nous avons tant besoin
′′Car il m’aime – le Seigneur′′ chante le psalmiste.
Depuis trois dimanches, le Seigneur Jésus nous parle de lumière, de nos yeux, de nos façons
de regarder et d’aimer. Son amour est exigeant.
St Luc nous partage cela dans son évangile au chapitre 6.
Il y a deux semaines, Jésus a d’abord exprimé quatre béatitudes, comme :
′′Heureux, vous les pauvres … vous qui avez faim … vous qui pleurez … ′′
Puis il a prononcé quatre malédictions comme :
′′quel malheur pour vous, les riches, … vous qui êtes repus … vous qui riez′′
Dimanche dernier, il nous était donné les mots que Jésus dit juste après :
′′Aimez vos ennemis … Donnez … Souhaitez du bien … Priez pour tous … Soyez
miséricordieux … Pardonnez′′.
Pardon d’isoler ces paroles sévères, si dures à entendre, alors que Jésus invite si fort à bénir.
Et que, nous, nous entendons si fort la désolation que vivent les populations d’Europe
centrale.
Nous aurions tôt fait de sélectionner parmi les mots de Jésus ceux qui nous plaisent.
Jésus ne parle pour ne rien dire.
Par tout l’Évangile, il éclaire nos vies ; il nous apporte un message de paix, d’amour, de
miséricorde. D’exigences aussi.
A cet instant, nous pourrions prier avec les mots de Ste Thérèse d’Avila :
′′Seigneur, ton amour sans exigence me diminuerait.
Ton exigence sans amour me révolterait.
Ton exigence sans patience me découragerait.
Ton amour exigeant et patient me fait grandir chaque jour.′′
Et le psalmiste d’ajouter :
′′Oui …! ′′ ′′Le Seigneur s’est fait mon protecteur, il m’a dégagé, mis au large, il m’a libéré, car
il m’aime′′
Et, ce jour, Jésus nous parle de lumière.
Il s’agit de voir soi-même, et, de marcher ensemble, à la lumière de Jésus, disciples familiers
de la Bonne Nouvelle, en Église, baptisés que le Seigneur attend, prêts à célébrer, à
annoncer et à servir.
Lumière … dans les mots de Jésus, dans cette comparaison entre la paille et la poutre dans
un œil, (notre œil).
Prions Jésus ; qu’il rende clair notre regard :

′′Seigneur, quand je rencontre mon frère, que je croise son regard,
pour que mon jugement reste dans ta lumière
Oh donne moi tes yeux ô Jésus !′′
Pour être purs comme toi-même, Jésus, tu es pur ; être envoyés, missionnés, éclairés,
ajustés à ta vie, gardant nos lampes allumées (celles reçues de toi, à notre baptême),
comprenant les évènements du monde.
Sur nos chemins, nous recevons aussi les mots de l’Apôtre Paul adressés aux chrétiens de
Corinthe (2ème lecture).
′′Frères bien aimés, soyez fermes, soyez inébranlables, prenez une part active à l’œuvre du
Seigneur …′′
Et son œuvre – dira Jésus – ′′c’est que vous croyez en Dieu, Père Fils et saint Esprit′′.
′′Inébranlables′′ … Croire à la Parole lue ; dire ce qu’on croit, vivre ce qu’on dit.
Vivre l’amour offert par le Seigneur et, tout à la fois, vivre cette exigence qui nous fait grandir
ensemble.
′′ Le style de Dieu nous aide – écrit le pape François – : proximité, compassion et tendresse.′′
Il poursuit : ′′Le Saint Esprit est Celui qui nous guide là où Dieu veut, et non pas là où nos
idées et nos goûts personnels nous conduiraient.′′
Ici, rassemblés pour l’Eucharistie, en pensant aux personnes des pays en guerre qui ne
pourrons pas se rassembler, nous nous tournons vers Dieu par Jésus-Christ, Lumière du
monde.
Qu’il éclaire les regards et les chemins !
Qu’il donne les fruits nécessaires à la croissance de tous.
Que de mal, que de maux sont vécus !
Que de mots sont échangés ces jours et que les médias rapportent !
Mais, … j’ai aimé lire ceux d’un poète qui peuvent nous éclairer.
′′La paix – dit-il – aurait pu être une fleur sauvage [qui pousse toute seule].
Il aurait suffi de ramasser la paix comme on ramasse des champignons …
Au contraire, … la paix est un travail … Il faut faire la paix !
La paix n’existe pas à l’état sauvage.
Il n’y a de paix qu’à visage humain … Celle que les femmes et les hommes reçoivent
de Dieu et qu’ils construisent avec les énergies du Christ Ressuscité.′′
′′La paix est un travail …′′
Quand on est dans la désolation … ′′habitant dans les ténèbres′′, dans ces situations où les
yeux sont encombrés de poutre ou de paille, on sait quoi faire : prier !
Prions ensemble :
Oui, Seigneur, fais, que les évènements du monde se déroulent dans la paix, … que ton
peuple (qu’il soit de l’est ou de l’ouest, du nord ou du sud) accueille ta Parole, voit avec tes
yeux et connaisse la joie de te servir sans inquiétude.
Amen
Par le diacre André Degorces

Comments are closed.